Projets

Où Berlitz s’engage en faveur des enfants.

Ecoles maternelles dans le district de Kisumu, au Kenya

Ce qui va aujourd’hui de soi pour les enfants de notre pays est un privilège pour ceux du Kenya, dont beaucoup ne peuvent pas aller à l’école. Aujourd’hui encore, seuls 11% des enfants kenyans suivent une école maternelle. Or, qui n’a pas de formation scolaire est promis à la pauvreté. C’est pourquoi la Fondation de formation Berlitz pour les enfants soutient la construction d’écoles maternelle dans les villages de Diamo, Simba, Gero et Awanya, dans le disctrict kenyan de Kisumu. Car plus les enfants seront soutenus, plus grandes seront leurs chances de connaître une évolution digne de ce nom et donc de partir d’un bon pied dans la vie. L’argent de la Fondation sert à

  • Aménager trois nouvelles écoles maternelles pour des enfants de trois à six ans,
  • Equiper les écoles maternelles de réservoirs d’eau,
  • Aménager des toilettes et des salles d’eau,
  • Équiper les écoles avec du mobilier, du matériel didactique et des jouets,
  • Former pédagogiquement les éducateurs et instituteurs.

Nous espérons, par ces mesures, contribuer à augmenter le degré de scolarisation.

Un village d’enfants à Dorohoi, Roumanie

En Roumanie, dans d’innombrables régions, enfants des rues et orphelins luttent jour après jour pour survivre. Jamais ils n’ont encore eu la chance d’aller à l’école. Longtemps on a essayé de garder secret le sort de ces enfants. Mais depuis la chute du mur, en 1989/90, la souffrance de ces orphelins a été mise au jour : rejetés, esseulés et abandonnés dans des foyers étatiques de Roumanie. La Fondation de formation Berlitz pour les enfants souhaite offrir une vie meilleure aux enfants et adolescents de Roumanie. C’est pourquoi nous soutenons :

  • L’aménagement d’un village pour les enfants de la rue et les orphelins,
  • La construction d’une nouvelle école
  • La création de places de formation dans des professions artisanales.

L’objectif consiste à donner la possibilité aux enfants du village d’aller gratuitement au jardin d’enfants et à l’école. Ce soutien offrira aux enfants une formation et ainsi la chance de vivre dignement dans leur patrie.